Apple, l’opium du peuple

NewtonQu’est-ce qui est plus bizarre qu’un amateur de produit Apple? Un amateur de produit Apple abandonné.

Le Newton d’Apple a été le premier assistant numérique personnel sur le marché. Lancé en 1993, il a connu des problèmes techniques, a subi la concurrence du Palm Pilot en 1996 et a été retiré du marché en 1998. Par contre, il n’a pas été retiré de la vie des gens. Et, étonnamment, une communauté s’est formée autour de ce produit, le faisant vivre et évoluer pendant des années, jusqu’à y ajouter le sans fil.

S’il est discutable que Steve Jobs soit un prophète, il est indiscutable que le Newtonisme soit devenu une religion. Une « netnographie » (ethnographie sur le net) effectuée dans cette communauté en fait foi (1). Les chercheurs ont utilisé deux forums de discussion comme source de données principale, auxquelles se sont ajoutés des sites Internet personnels des membres de la communauté, des entrevues en profondeur et des observations participantes.

Sans surprise, les utilisateurs du Newton d’Apple d’après 1998 ont été victimes de persécutions de la part de la société. En effet, ils osaient utiliser un produit dépassé et faisaient donc vaciller le dogme du progrès, principe fondamental de la société de consommation. Cependant, les railleurs utilisaient plutôt l’argument facile de l’incompatibilité.

Mais les infidèles sont dans l’erreur. Et il y a tout de même une satisfaction à être martyrisé.

Les membres de la communauté anthropomorphisent leur gadget électronique : ils lui attribuent des qualités humaines. Par exemple, un des membres de la communauté a vécu un incident qui l’a « presque fait mourir » (2) : il a oublié son Newton sur le toit de son auto, a roulé 11 km, « ses petits pieds s’accrochant à la voiture » avant que l’objet sacré ne chute à 65 km/h. Le propriétaire a remis les morceaux ensemble et le miracle s’est produit : il fonctionnait encore parfaitement. En fait, cet objet est doué d’intentionnalité : « C’est presque comme si le Newton savait l’importance de ses différentes pièces. »

Le miracle est chose courante dans la religion newtoniste. Dans la section de l’un des forums de discussion intitulée « Un autre miracle de batterie », un membre de la communauté a expliqué avec moult détails comment il a redonné vie à sa batterie. Il termine son texte par : « On dirait que c’est un autre miracle de batterie Newton! 🙂 Gardez la foi. » Un autre s’exclame : « Oui, (…) il est vivant, Alléluia, je crois! » Cependant, ladite résurrection ne va pas sans sacrifice, celui de passer des heures à brancher et débrancher la batterie.

Bien entendu, une religion a besoin du mal. Chez les Newtoniens, le diable s’appelle Bill Gates. Avec sa création maléfique « Windoze », il porte l’odieux de l’obsolescence programmée, si ce n’est de la société de consommation, du capitalisme, du libéralisme économique, de la modernité. C’est donc par sa faute que les Newtoniens sont ostracisés par la société.

Notons, en passant, qu’entrer en religion newtonienne a un prix. Profitant du progrès mais répudiant son enfant terrible, l’obsolescence programmée, le technophile rebelle est condamné à la névrose.

Les Newtoniens sont monothéistes, alors que les enthousiastes de la société de consommation sont polythéistes. Le point commun est le fait d’aimer une marque ou un produit. Mais le paroxysme du bizarre, pour ne pas dire du ridicule, est le fait d’aimer aimer un produit ou une marque : « Dans une interview, Bill Gates a dit quelque chose comme tous les utilisateurs de Windoze aiment leur PC et il n’y a personne qui utilise une machine Windoze qui ne l’aimerait pas. ;-). »

Aime ton prochain produit est l’un des 10 commandements de la société de consommation.

(1) Muñiz Jr, Albert M. et Hope Jensen Schau (2005), « Religiosity in the Abandoned Apple Newton Brand Community », Journal of Consumer Research, 31(4), 737-747. doi: 10.1086/426607

(2) Traductions libres de la référence précédente.

Photo : moparx [CC BY-SA 2.0] via flickr

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s