Porsche ou REER?

Paon

Le samedi soir, à Montréal, sur le boulevard Saint-Laurent ou la rue Crescent, des hommes se pavanent. Chacun veut montrer qu’il a la plus belle et la plus grosse voiture. C’est bien connu, les femmes sont attirées par les riches.

Dans les rues de Manille, de Paris ou d’Alger, les hommes adoptent un comportement similaire. Ainsi, la consommation ostentatoire de produits de luxe peut être interprétée comme une stratégie reproductive, d’origine évolutionnaire et non culturelle. D’ailleurs, ce type de comportement est courant dans le règne animal. Par exemple, chez les paons, chacun veut montrer qu’il a la plus belle et la plus grosse queue.

Les femmes sont tout aussi stratégiques que les hommes. Mais la stratégie reproductive féminine s’inscrit sur le long terme, puisque leur éventuel investissement parental demeure plus élevé que celui des hommes, ne serait-ce que biologiquement, durant la grossesse. C’est pour cela qu’en général, elles sont plus sélectives dans le choix de partenaires que leurs congénères masculins.

En fait, la voiture de luxe et la queue de paon sont des « signaux coûteux » : inutiles, voire nuisibles, ils montrent que leur propriétaire a le luxe de gaspiller des ressources, qu’elles soient financières ou métaboliques, respectivement.

Le problème est que la stratégie masculine se révèle paradoxale. L’étalage de produits de luxe envoie un message de mauvaise utilisation de ressources financières abondantes. En effet, dans une logique reproductive, madame préférera que monsieur achète des REER plutôt qu’une Porsche.

En fait, les hommes envoient un message plus subtil que les paons lorsqu’ils se pavanent (1). Les hommes ont davantage tendance à adopter un comportement de consommation ostentatoire, comme se promener en Porsche le samedi soir devant des entrées de bar, lorsqu’ils recherchent des relations à court terme plutôt qu’une relation à long terme. Cette stratégie apparaît efficace, puisque les femmes semblent décoder le message.

Dit autrement, les femmes qui recherchent une relation à court terme avec des bénéfices immédiats, comme passer du bon temps, faire des sorties, voire recevoir des cadeaux, sont susceptibles d’être attirées par les hommes-paons. Mais les femmes qui recherchent une relation à long terme le seront moins. Il semble que le gaspillage ne soit attirant qu’à court terme.

Moralité : mon gars, si tu cherches la femme de ta vie, range ta Porsche et sors ton relevé de REER.

Mieux : vends ta Porsche pour « booster » ton REER. Et non l’inverse.

(1) Sundie, Jill M., Douglas T. Kenrick, Vladas Griskevicius, Joshua M. Tybur, Kathleen D. Vohs et Daniel J. Beal (2011), « Peacocks, Porsches, and Thorstein Veblen: Conspicuous consumption as a sexual signaling system », Journal of Personality and Social Psychology, 100 (4), 664-680. doi: 10.1037/a0021669

Photo : Tambako The Jaguar [CC BY-ND 2.0] via flickr

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s